Sophie Rosier

Caniconsultante
Etude, conseil et médiation des cohabitations Homme/Chien

Qu’est ce qu’une Caniconsultante ?

L’approche du Caniconsultant:

– se base sur l’éthologie: étude du comportement des animaux dans leur milieu naturel ( l’environnement familial pour le chien) . Les interprétations des comportements du chien sont basées sur des données scientifiques récentes, connues et disponibles.
– repose sur une éthique qui exclue toutes formes de punition, de répression ou de contrainte sur l’animal. Cette approche est respectueuse de l’individualité et des besoins de l’animal.
– est personnalisée et à domicile, prenant en considération l’histoire de l’animal, son milieu et ses rapports avec ses propriétaires.

A ne pas confondre avec :
– les méthodes de conditionnement, de contrainte et de répression ne tenant pas compte de l’individualité du chien (émotionnalité, capacités adaptatives)
– toutes « méthodes » basées sur la violence et les punitions
– les interprétations empiriques des comportements du chien reposant sur l’idée non fondée et obsolète que l’homme doit dominer son chien.

Faire appel à un Caniconsultant vous aidera à mieux comprendre votre chien, son monde émotionnel, ses réactions… afin de mieux communiquer avec lui.
Cette approche vous permettra d’obtenir sa coopération dans le respect de ses besoins éthologiques et des attentes de ses humains.

L’éthologie étudie le comportement de l’animal dans son milieu naturel.

Cette science pris son essor grâce à Konrad Lorenz et Nikolaas Timbergen à partir du deuxième tiers du XXe siècle. Ils critiquent alors la théorie du béhaviorisme, défendue par Ivan Pavlov, selon laquelle le comportement d’un animal s’explique par des apprentissages par conditionnement sous l’effet de stimuli.
Depuis Konrad Lorenz, les éthologues observent l’animal dans son milieu naturel, propre à son espèce, seul contexte qui donne un sens à ses comportements.
Nous connaissons ou nous avons entendu parler des études faites sur les primates, les baleines, les loups…mais à propos des chiens … ?
Les scientifiques ont pendant longtemps « dénigrés » le chien, car trop familier ! C’est pourquoi, depuis une dizaine d’années seulement, les recherches en éthologie cognitiviste ont progressivement enrichies les connaissances sur cet animal …familier certes mais néanmoins méconnu.

Il reste encore beaucoup à apprendre sur le monde du chien, si différent du nôtre !