Sophie Rosier

Caniconsultante
Etude, conseil et médiation des cohabitations Homme/Chien

L’agressivité du chien, une réalité ?

http://www.dailymotion.com/video/xfkkfi_pitbull-dangerous-collectif-4c-http-www-against-bsl-eu_animals

On attend souvent des chiens qu’ils soient dociles, obéissants, … et s’ils se montrent violents, on considère cela comme un problème pathologique. Un chien qui ne grogne pas, ne mords jamais sera considéré comme équilibré et « normal ». Alors que…
L’agression fait partie du répertoire comportemental “normal” du chien.

Mais qu’est ce que l’agression ?

« C’est une attaque brutale sans qu’il y ait eu de provocation ».

Telle qu’elle est définie ici, « l’agression » n’existe pas chez le chien.
C’est en effet une succession très ordonnée de conduites qui reflètent les différents degrés de menace, avant de passer à la seconde étape, la morsure.
Contrairement à ce que l’on pense fréquemment, les conduites agressives chez le chien ne servent pas à engager un conflit, bien au contraire ! Elles ont pour but d’éviter le conflit !

Le chien s’engage dans une conduite agressive soit pour faire cesser quelque chose qui le gêne (contrainte, douleur, …) soit pour obtenir quelque chose (un espace, un objet).

La première phase est la menace : Le chien grogne, hérisse le poil, retrousse ses babines, … ceci permet de mesurer les forces en présence. Le chien intimide l’autre, dans le but de le dissuader de rentrer dans le conflit. Ce n‘est pas de la provocation, c’est un signal d’alarme !
C’est pourquoi, entre chiens, nombre de conflits se soldent par une fuite, ou par la soumission d’un des deux partenaires.

Si aucun des deux protagonistes n’est assez impressionné, deuxième phase : c’est la bataille ! Morsures, corps à corps, vocalises, placages… L’issue du combat est rarement fatale, cela ne dure pas longtemps… mais c’est très impressionnant pour l’entourage !

Enfin, dernière phase : l’apaisement. Les chiens se lèchent, posent la patte ou s’assoient sur l’autre, …

Vous l’avez compris, la réponse agressive du chien est une séquence comportementale très structurée, qu’elle se produise entre chiens ou face à un être humain.

Que faire si votre chien grogne souvent ou vous a déjà mordu ?

Banaliser cette attitude sous prétexte que votre chien a toujours grogné mais jamais mordu, ou penser comme le suggèrent certains, que votre chien cherche à vous dominer serait dangereux ! Car c’est s’exposer à de nouvelles agressions !!

L’inscrire à des cours de dressage comme je l’entends souvent, serait inutile et peut même aggraver la situation!

Votre compagnon vit sous tension permanente et il tente de vous le faire comprendre… dans son langage canin ! Il est alors indispensable de décrypter ces signaux, pour comprendre pourquoi votre chien devient agressif… Afin que cette situation ne puisse se renouveler.

Seule une réorganisation des échanges affectifs et sociaux entre vous et ce canidé permettra de restaurer des relations plus sereines.

Exemple fréquent : Votre gentil labrador, pourtant réputé comme étant un chien gentil, doux, aimant les enfants…, vous montre les dents lorsque vous voulez le faire descendre du canapé .

Votre entourage a dû certainement vous le dire, vous vous laissez dominer par votre chien, et il ne faut absolument pas le laisser grogner !! Alors vous faites comme la majorité des propriétaires de chien, vous lui donner une grande claque !!
Si on se place du côté du chien, il vous a menacé pour vous signifier qu’il voulait conserver sa place dans le canapé et vous dissuader de le faire descendre, …et ?…
Et vous êtes entré dans le conflit (« la claque ! »), vous êtes resté sourd à ses avertissements, votre chien a donc toutes les raisons de vous mordre !
Et après vous allez le donner parce qu’un chien qui a mordu , va mordre à nouveau ( Oui si vous ne faites rien pour changer le relationnel établi, Non dans le cas contraire), vous avez des enfants en bas âge en plus !…Vous pouvez aussi le laisser dans un refuge ou le faire euthanasier…Et en prendre un autre tout neuf!…

La fin de cette histoire est brutale, c’est vrai, mais malheureusement très courante !
Alors que faire ? Le laisser trôner sur le canapé ?…

Non,… le problème de ce chien n’est pas le canapé…mais le type de rapports existants entre lui et sa famille d’humains. Un chien qui grogne, montre les dents sans arrêt, ou dans certaines situations très précises est significatif d’une incompréhension mutuelle, et donc d’une tension au quotidien , de stress et… d’une situation potentiellement dangereuse !

Dans bien des cas, le chien a appris à ne plus utiliser la menace, puisque vous êtes passés outre et ne l’avez pas considéré comme un signal d’alarme.
Il va mordre pour faire cesser une situation qui le dérange ! On appelle cela une agression instrumentalisée : le chien ressort son outil, la morsure, car il est efficace !!

Il ne faut pas oublier que chaque chien est différent car il est le fruit de ses expériences vécues et ce depuis sa vie in-utéro.
L’important n’est pas ce qu’il vit mais comment il le vit !

C’est pourquoi, votre chien réagit à cette situation en montrant les dents, en grognant…, car du fait de son histoire, c’est peut-être un grand émotif. On parlera du seuil d’homéostasie sensorielle.

Un chien qui aura eu de bonnes conditions de développement précoce ne réagira pas de la même façon à une situation donnée : son seuil d’homéostasie sera élevé. Devant une situation désagréable ou conflictuelle, il ne réagira pas par des conduites agressives.

Il n’y a pas de prédisposition raciale à l’agression !

Le chien est plus le résultat de ses expériences que de son génome.

Certaines races peuvent adopter des comportements agressifs de façon hypertrophiée. C’est le cas des chiens qui ont été sélectionnés de façon à accroître leur combativité, leur résistance à la douleur, leur instinct de prédation…en vue de combats de chien par exemple.
Il n’ y a pas de races plus « agressives » que les autres.
Par contre il y a des races plus dangereuses du fait de leur morphologie, le Rottweiller peut occasionner des blessures plus importantes qu’un caniche en cas de morsure. Mais il n’a pas « naturellement » tendance à « agresser », pas plus que le Bichon !!

Le plus important est le milieu dans lequel s’est développé le chien, c’est lui qui façonne le profil psychologique du chien.
Ainsi, les lois catégorisant les chiens conduisent à l’isolement social des races désignées comme dangereuses, empêchant ainsi la socialisation correcte de ces chiens et… les rendent plus dangereux !

http://www.against-bsl.eu/fichiers/4C_pub2.jpg

http://www.against-bsl.eu/fichiers/4C_pub1.jpg

Si l’on veut comprendre pourquoi tel chien a des réponses agressives, il faut prendre connaissance de l’environnement dans lequel se développe ce chien et analyser les composantes du lien qui l’unit à sa famille d’humains , c’est-à-dire la relation entre ce canidé et les hommes.